Maison de santé

Le pôle de santé : un projet ambitieux pour le territoire

Conserver une offre de soins de qualité et de proximité est un enjeu primordial pour les zones rurales qui attirent peu de jeunes praticiens et où se pose également le problème du vieillissement de la population et de la prise en charge de la dépendance. Ainsi, dès 2010, des professionnels de santé du territoire réunis sous l'égide de l'association Objectif Maison de Santé de Mimizan, ont élaboré un projet d'innovation collective, agréé par l'Agence Régionale de Santé en 2014, démontrant la nécessité de regrouper les acteurs en un même lieu. Une approche coordonnée et partenariale portée par les élus communautaires afin de s'investir, aux côtés de ces professionnels impliqués, au profit du maintien d'une offre médicale et sociale de proximité.

 

Les objectifs

- La permanence des soins par le nombre et le regroupement des praticiens
- Faciliter l’organisation du transfert du patient vers les centres hospitaliers et autres pôles de soins
- Pratiquer des actes infirmiers
- Proposer une amplitude horaire suffisante pour accueillir les soins non programmés et le traitement des petites urgences
- Diversifier l’offre de soins pour une meilleure prise en charge du patient
- Favoriser la transmission des résultats d’analyses de laboratoire, des examens de radiologie
- Favoriser la pratique de la télémédecine
- Organiser des campagnes de prévention, des réunions d’informations

 

 

Le cabinet d'architectes Comin-Campguilhem, avec INTECH (Bureau d'études techniques) et Eco (Economistes de la construction OPC), maîtres d'œuvre dans la réalisation de la Maison de santé de la Communauté de Communes de Mimizan, ont pris le parti d'une construction où le bois est largement utilisé, d'une intégration du bâtiment dans le paysage, de la mutualisation des espaces extérieurs, de l'accessibilité et de la maîtrise des énergies. Érigée au cœur d'un site classé, la MSP a été soumise à l'avis de l'architecte des bâtiments de France. La borne de Sauveté, implantée dans la parcelle, se place comme un élément fondateur du projet. Les arbres supprimés correspondent strictement à l'implantation du bâtiment, la majorité des sujets ayant été conservée.

 


 

Plus d’une quinzaine de professionnels de santé du territoire se sont rassemblés sous un statut juridique commun (Société Civile de Moyens) et sont bailleurs auprès de la  Communauté de Communes de Mimizan.

Ce sont pour le moment :

- 8 médecins généralistes

- 3 infirmiers

- 2 kinésithérapeutes

- 3 podologues

- 1 diététicienne

... qui constituent le ‘noyau dur’ de cette Maison de Santé.

 

Mais aussi

- des locaux administratifs

- des espaces d’attente

- des locaux communs

- une salle pour les petites urgences

Ce regroupement permettra la prise en charge de consultations non programmées, une permanence de soins de 8h à 20h et de 8h à 12h le samedi ainsi qu'un service d'urgences, d'astreinte, gérés comme jusqu'à présent, par la régulation médicale départementale.

 

Grâce au projet de santé agréé par l’ARS en 2014, des consultations avancées étaient jusqu’à présent données à l’EHPAD de Mimizan. Elles sont désormais transférées à la MSP à l’exception de la gériatrie. Ces vacations de spécialistes concernent l’orthopédie, l’urologie, la rhumatologie, la médecine interne, la chirurgie générale et vasculaire, l’anesthésie, le suivi de grossesse et la chirurgie gynécologique. Ces consultations sont incluses dans le parcours de soins traditionnel. Si la MSP facilite la venue de spécialistes en mettant à disposition des locaux, le médecin généraliste reste le lien entre les spécialistes et les patients. Des journées ou demi-journées peuvent être programmées en fonction du nombre de patients nécessitant la spécialité et selon les disponibilités des spécialistes eux-mêmes.

 

Montant global des travaux : 


Le portage financier de la MSP mis en place par la Communauté de Communes de Mimizan est un financement entièrement public. En réalisant un emprunt et en accédant à des subventions de l’État, de l’Europe, de la Région et du Département (à hauteur de 55%), la CCM a choisi de mener une politique d’investissement forte. Le montant global de cette opération s’élève à 2 718 245€ TTC.