La qualité de l'eau potable

Lorsqu’elle est destinée à la consommation humaine, l’eau du robinet doit avoir des caractéristiques physiques et biologiques précises, c’est pourquoi elle est placée sous haute surveillance. Pour être potable, l’eau doit respecter deux conditions essentielles : ne pas contenir de micro-organismes pathogènes et ne pas présenter de concentrations en substances indésirables (nitrates, pesticides, métaux lourds) supérieures aux limites fixées. Des critères de confort portant sur la couleur ou le goût de l’eau, s’ajoutent à ces paramètres obligatoires.

L’eau consommée provient de forages profonds (nappe de l’aquitanien) et moins profonds (pliocène) situés sur les communes de Mimizan, Aureilhan, Saint-Paul-en-Born, Mézos et Pontenx-les-Forges.

C’est un système interconnecté de forages, réservoirs et 280 km de canalisations qui permet l’alimentation en eau potable 24 h/24 et 365 j/an.

Les eaux brutes avant distribution subissent une simple désinfection pour la nappe de l’Aquitanien et un traitement complet pour la nappe du pliocène.

À noter que les eaux prélevées pour la consommation sur le territoire de la CCM sont faiblement minéralisées avec une dureté inférieure à 10°F. Il n’est donc pas nécessaire d’installer un adoucisseur d’eau dans votre habitation.

Le service de l’eau de la CCM a une mission essentielle : assurer la qualité de l’eau fournie aux consommateurs. Une eau destinée à la consommation humaine doit avoir des caractéristiques physiques et biologiques précises. Pour s’assurer de la potabilité et de la conformité de l’eau, cette dernière est soumise à de nombreux contrôles.

En 2016, le contrôle sanitaire du préfet a montré que la qualité de l’eau était très bonne : 100 % de conformité sur les analyses bactériologiques et 91,8 % de conformité sur les analyses physico-chimiques.

Lien externe L’Agence Régionale de Santé (ARS) a procédé à 65 analyses auxquelles s’ajoutent les 2 166 prélèvements réalisés (près de 6 par jour) dans le cadre de l’autocontrôle. De plus, à la demande du service de l’eau, le laboratoire départemental réalise des analyses – identiques à celles de l’ARS – ce qui augmente la sécurité sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine. Chaque année, le service de l’eau et de l’assainissement édite un rapport « sur le prix et la qualité des services publics de l’eau et de l’assainissement ».

Consultez le rapport de l'année écoulée.